Logo

Où nous trouver?

  • Mardi : Sautron : Marché des Terroirs  / 16H30-19H30
  • Mercredi : Port-Saint-Père : Place des Champs de Foire / 16H-19h30
  • Vendredi : Couëron : Océan Maraichage / 15H-19H
  • Samedi : Couëron : Parking école Jean Zay / 8H30-13H30
  • Dimanche : Couëron : Parking face à Carrefour Market / 8H30-13H30

From'nons nous en Bretagne

La région

Mes From’Fans, bienvenue chez les Bretons ! Amoureux de leurs paysages, leur histoire, leurs légendes, leur culture … Il faut bien l’avouer, la Bretagne a des arguments, séductrice pour vos yeux, vos oreilles et vos papilles !

Commençons par un record … Vous êtes dans la région métropolitaine au littoral le plus long ! Plus de 1000 Kms de côtes (de quoi se dépenser avant d’aller en From’nade). Des plages de sable fin, des criques, de la dentelle de roches … Des dizaines d’îles et plus d’1/4 des phares français. Si jolies que des noms de pierres précieuses leur ont été donnés … La côte d’Emeraude par exemple, ça vous dit ? Splendide !

Bien souvent, les touristes connaissent mieux le littoral que le cœur … Là où se dressent les Monts d’Arrée et ses roc’h. Paysage à la flore dépouillée, landes et tourbières presque immaculées … Par endroits, on a l’impression de faire une From’nade en Ecosse ! Fermez les yeux et imaginez qu’il y a 300 millions d’années, ces monts tutoyaient les 3000m de hauteur.

Restez dans les terres, gardez vos chaussures de randonnées et découvrez le lac de Guerlédan. Continuez vers l’est et plongez au cœur de la forêt de Brocéliande et ses légendes …

Il va vous falloir de nombreuses From’Nades pour découvrir toutes ces merveilles !

Les animaux

Chers From’fans, si je vous dis Prim’Holstein, Froment du Léon, vous pensez à qui, mais non pas à des dragons mais bien à des vaches !

La Bretagne est la première région productrice de lait de vache en France.

Vous rencontrerez à coup sûr des Prim’Holstein, noires et blanches, race bovine laitière par excellence ! A tel point que sa robe blanche avec des tâches noires est la représentation la plus courante de la vache (celle que l’on voit à coup sûr sur la boite à meuhhhh).

Mais deux races autochtones sont particulièrement liées au terroir local : la Bretonne pie noir, « sentinelle » Slow Food sauvée de la disparition par des éleveurs passionnés et des militants de la biodiversité, et la Froment du Léon, qui produit un lait gras et riche en bêta-carotène à partir duquel plusieurs fermiers fabriquent un beurre « bouton d’or » très recherché par les gourmets.

Des indices pour les reconnaitre ? Pas facile en vérité pour la pie noire puisqu’elle est habillée d’une robe noire et blanche comme la Prim’Holstein. La différence est dans leur taille : notre Bretonne est une des plus petites tandis que la Prim’Holstein fait partie des vaches de grand format.

Plus facile pour la Froment du Léon : elle a une robe couleur froment (d’où son nom !), avec parfois des tâches blanches et des membres fins et solides. D’une allure raffinée et d’un caractère docile et affectueux, elle a longtemps été nommée « race des châteaux »

Là mes From’fans, on change de groupe, si je vous dis Mr Seguin…. Oui, bravo, les chèvres !

L’Alpine et sa robe chamoisée, fauve avec des extrémités et une ligne dorsale noire est très heureuse dans cette région, comme partout en métropole. Vous aurez moins de chance de croiser la chèvre des Fossés … Vous êtes pourtant dans le berceau de cette race rustique aux robes variées et aux poils mi-longs à long. Pour elle aussi, il a fallu que des passionnés agissent pour éviter sa disparition ! Merci à eux !

Quant aux brebis …

En ce qui concerne les brebis, c’est assez peu développé en Bretagne mais la production est en croissance. Parlons de la brebis de Belle-Ile  … Comme son nom l’indique, son berceau est sur cette Ile splendide au large de Quiberon. Elles sont 700 à toison très souvent blanche, aux oreilles longues et horizontales. Cette dernière,  assez bonne laitière, a la particularité de souvent mettre au monde des jumeaux ! Ça nous explique pourquoi autrefois, elle était appelée « la race des deux »!

Les fromages

Et oui ! Contrairement à une idée parfois répandue, les bretons ont la chance d’avoir énormément de fromages : de chèvre, de vache, de brebis… et même de bufflonne !

Il y en a pour tous les goûts ! Pâtes pressées, pâtes molles, persillés, fromages frais … Il n’y a pas d’AOC issus du terroir breton mais de nombreuses découvertes excellentes qui mériteraient d’être mieux connues.

Les productions sont petites et, très souvent, les From’Fans locaux engloutissent le stock à eux seuls.  Profitez de vos From’Nades pour découvrir ! Retrouvez de nombreuses adresses de producteurs sur le site https://www.mangeons-local.bzh/

Citons 2 produits laitiers emblématiques.

Si je vous dis Kouig Aman, à quoi pensez vous ? Bien joué, le beurre salé ! Quand au 14eme siècle, la gabelle (impôt sur le sel) est instaurée par le roi Philippe VI, le prix du sel augmente fortement, les paysans du royaume se mettent à fabriquer du beurre doux. Mais la Bretagne, exemptée de cet impôt, se spécialise dans la fabrication de versions salées.

Le deuxième est le lait ribot, petit-lait issu du barattage de la crème (la « ribotte » est le nom breton de la baratte). ). Il était autrefois consommé dans les maisons pauvres sur des pommes de terre écrasées. Aujourd’hui, l’authentique et réputé lait ribot ne se trouve plus qu’en Bretagne. Petite, maman nous en faisait souvent avec une galette de sarrazin cuite au beurre découpée en morceaux. Une des madeleines de Proust de votre crémière 😉

DEBRIT ERVAT !

Découvrez les produits de la boutique pour la région Bretagne